© 2019 by Yannick Vérité -Tous droits réservés

  • Icône sociale YouTube
  • Facebook Social Icône
  • Instagram

Quand tu cherches l’autre moitié de toi à l’extérieur tu ne peux que te sentir bancal(e).

A faire cela tu vas t’oublier, voire te perdre et lorsque tu penses que tu l’as rencontré tu vas devenir dépendante.

Tu ne peux trouver en l’autre ce qu’il te manque en toi, ce vide que tu ressens.

Ce vide est le chemin qui mène à ton âme alors explore-le, va au bout de ce vide pour découvrir ta lumière.

Mais ne te perds pas en l’autre car là n’est pas ton chemin.

La dépendance est un poignard que tu t’enfonces un peu plus tous les jours dans le cœur , et tu demandes à l’autre de te soigner.

Tu en souffres, tu penses que ton amour suffira amplement pour deux, seulement tu te trompes.

Et tu te trompes tellement que l’autre peut te faire la même chose, te tromper.

Seulement personne ne nous a enseigné cela, on nous a enseigné les contes de fée et chacune cherche son prince charmant.

Certaines prennent des princes qui aiment l’alcool, le jeu, la drogue, le sexe non sacré et pour pouvoir être aimées, elles partent en croisade,  en croisade pour sauver l’autre de sa perte sauf que ce prince la plupart du temps ne veut pas se sauver, il cherche juste la princesse qui le portera comme une mère, comme sa mère ne l’a peut-être jamais fait.

Son histoire t’a ému, sa souffrance t’a touché et comme tu as l’âme d’une mère en toi, tu t’es donné la mission de sauver cet homme.

 

Alors tu vas redoubler d’effort pour souder cet amour car tu penses que tu as trouvé ta flamme jumelle.

Certaines sont abonnées à ce type de prince non charmant usant de son charme.

Et elles y laissent des plumes, de la chair et de leur cœur.

Car au bout du compte elles finissent par s’apercevoir qu’elles seules fournissent les efforts et qu’on ne peut sauver l’autre si il ne le désire pas.

Tu ne peux lui en vouloir de ne pas t’aimer à la hauteur de ce que tu espérais, c’était ta quête et non la tienne, seulement c’est une quête sans fin car tu n’as pas emprunté le bon chemin.  

Le chemin que tu dois prendre est celui de l’intériorité où tu peux te rencontrer nue avec tes manques et prendre conscience que toi seule peut combler ces derniers, l’autre ne le peut pas.

Alors prend un temps toute seule pour te connaitre, dans le silence, la solitude, apprivoises les n’en aies pas peur.

 

Peut-être est-ce l’ombre du père qui se profile derrière ?

Tu n’as pas pu rencontrer ou sauvé ton père ?

Ce n’est pas grave, tu reproduis le schéma de ta mère, laisse-le-lui , tu n’as pas à être fidèle à tes parents, ils ne t’ont pas donné la vie pour cela mais pour créer ta vérité et non réparer la leur.

Tu ne trouveras jamais ta moitié en l’autre.

Tu n’es pas une sauveuse et tu ne seras pas plus aimée par l’autre en cela, c’est un leurre.

C’est cette quête insatiable d’amour qui te pousse à faire cela ; chaque fois que tu entres en relation dans l’espoir d’’être aimée comme toi ne tu ne t’aimes pas, tu instaures de la dépendance.

Prend ce temps nécessaire pour trouver l’amour en toi et tu rencontreras l’homme qui pourra partager cet amour et non te l’absorber pour se nourrir