La responsabilité face à la maladie

Responsabilisons nous face à la pathologie !

 La pathologie quelle qu’elle soit,  est toujours multifactorielle et n’est jamais le fait d’une cause isolée .

Trois paramètres sont indissociables à son élaboration :

 1) Le terrain

Pour qu’une pathologie puisse se manifester, un virus ou un microbe puisse nous infecter, il faut que nous « l’invitions »

Nous savons tous que plusieurs individus peuvent être soumis à un virus, ce n’est pas pour autant que tous vont être atteints par ce virus, pour quelle raison ?

Ceci est lié à la notion de terrain : une mémoire, un choc affectif, une carence alimentaire, une surcharge toxinique, une faiblesse énergétique, une tendance héritée que les homéopathes connaissent bien, vont affaiblir l’organisme de la personne

Cet organisme ainsi diminué dans sa capacité à se défendre va donc être plus fragile et ainsi plus vulnérable à une « attaque ».

 2) Le déclencheur

Une fois l’organisme fragilisé, lorsque va survenir un virus, un microbe, un traumatisme physique ou émotionnel, il ne va pas pouvoir réagir de la manière qu’il convient et ainsi va se dérégler, c’est l’apparition de la pathologie.

Ce déclencheur peut être de n’importe qu’elle nature et très souvent il peut y avoir plusieurs déclencheurs simultanés.

 3) Le sens ou la signification

La pathologie a toujours un sens caché, elle est toujours là pour nous indiquer que dans notre façon de vivre quelque chose ne nous est pas favorable et qu’il y’a un changement à effectuer.

 

Nous devons Changer !

……. car le mouvement c’est la vie et si nous ne changeons pas de nous-mêmes, la vie s’en charge mais d’une manière plus dure, on appelle ceci une attaque de la réalité.

Retrouver son pouvoir débute avant tout par le fait de ne plus vouloir avaler tout ce que l’on nous propose à tous les niveaux et déjà au niveau alimentaire, depuis ces dernières décennies, nous ingérons sans le savoir tant au niveau de la nourriture solide, liquide mais en matière de médications, des kilos de substances nocives pour l’organisme qui nous conduisent doucement et sûrement vers des états morbides qui nous font de plus en plus dépendre du système médical et de sa panoplie chimique.

Toutes ces substances encrassent le corps qui passe une énergie folle à essayer de se dépolluer, nous sommes un temple et nous faisons rentrer à l’intérieur des tas d’immondices, vous viendrait –il à l’idée de vivre dans votre salon avec vos poubelles ? Nous faisons ceci avec notre corps et nous nous étonnons quand celui-ci se bloque pour tenter de nous interpeller sur notre mode alimentaire.

Combien d’entre vous consomment régulièrement des aliments tout prêts régulièrement ? La première règle étant d’éviter au maximum les aliments préfabriqués et industriels.

Combien d’entre vous consomment régulièrement des produits laitiers sous prétexte d’avoir sa ration quotidienne de calcium ?

 Combien d’entre vous consomment du pain blanc ou tous ces fameux pains, je dis fameux car bons au goût mais qui détruisent notre flore intestinale par la présence de levures tout comme la nourriture industrielle gavée de levures ?

Combien consomment de la viande quotidiennement ? Savez-vous quelle quantité d’antibiotiques vous consommez en mangeant cette viande ?

Cette masse antibiotique tue votre flore intestinale et baisse votre immunité et petit à petit vous dépendez de plus en plus de la médecine conventionnelle car vous devenez de plus en plus malades.

Il en va de même pour le poisson plein de métaux lourds et pour les fruits plein de pesticides, et là je lis dans vos esprits, il est marrant celui-là qu’est ce qui nous reste pour manger ?

Je vous rassure, je vous parle d’une alimentation quotidienne basée sur des produits toxiques.  Notre corps est notre meilleur ami, il est clément avec nous si nous n’abusons pas de lui, il y’a une différence entre boire de temps en temps un verre de bon vin et tous les jours 3 verres d’un vin à 2 euros la bouteille, il y’à une différence entre se faire plaisir avec un bon fromage au lait cru dans un repas entre amis et consommer tous les jours 3  produits laitiers

Et tout est comme cela, on peut consommer de tout ou presque si on n’abuse pas je dis presque car un poison même à petite dose reste un poison, à chacun de savoir s’il veut ingérer du poison.

Et là je lis encore dans vos esprits, il nous dit tout cela mais les diététiciens et les médecins nous disent de manger des produits laitiers pour le calcium, de la viande pour le fer, le pain c’est bon pour la santé, le nutella c’est super pour les enfants, pourquoi on le croirait lui plutôt que les autres ?

ET VOUS AVEZ RAISON, IL NE FAUT CROIRE PERSONNE

 

 La voix intérieure ou la voie intérieure

En votre sein réside une intelligence suprême, c’est votre voix intérieure, votre subconscient, l’intelligence de votre corps et c’est la seule qu’il faut écouter, reprendre son pouvoir c’est avant tout écouter ce que cela dit de l’intérieur, que me dit mon corps sur ce que je viens d’entendre, sur cet aliment.

Il est indispensable pour être libre d’avoir un moyen de test, depuis notre enfance nous avons été conditionnés à écouter ce que l’on nous disait et à ne pas nous écouter, de ce fait pour la plupart nous avons du mal à nous connecter à cette petite voix intérieure, à notre intuition, certains y arrivent très bien et se laissent guider intelligemment dans leur vie par leur guide intérieur, pour
d’autres c’est plus difficile et en attendant d’éveiller assez cette capacité à se relier à ce guide intérieur seulement en l’écoutant ,il est utile d’avoir un ou plusieurs moyens de tester : radiesthésie, clair ressenti, antenne Lecher, test kinésiologique….

 Vous voilà déjà un peu plus autonome et ceci passe par la connaissance, et la connaissance passe par la modération de la télévision  qui à outrance est un piège pour le développement intérieur, tout ce que l’on vous montre se passe à l’extérieur de vous, les pouvoirs en place ont toujours eu intérêt à mettre l’attention des gens à l’extérieur d’eux-mêmes.

Depuis l’enfance, on nous apprend une connaissance qui est à l’extérieur de nous, reprendre son pouvoir, c’est diriger de plus en plus son attention vers l’intérieur, tout en faisant très attention à ce qu’il se passe à l’extérieur car l’univers nous parle à travers les signes extérieurs.

 Est-ce par hasard ?

Comme je vous l’ai dit au début, reprendre son pouvoir, c’est arrêter de croire au hasard. Le hasard est un mot inventé par les hommes incapables de comprendre pourquoi les choses arrivent, vous avez cet accident par hasard, vous n’étiez pas là au bon moment, à qui veut-on faire croire cela ? Que l’on n’était pas là au bon moment ? Tout est juste, on est toujours là où il faut quand il faut, est-ce que la mère Nature se trompe quand elle fait quelque chose ? S’est-elle trompée dans son infinie création ?.

Vous avez attrapé cette maladie par hasard ? Attrapé ? On doit courir vite pour attraper une maladie, on a tourné au coin d’une rue et hop on a attrapé une maladie auto -immune, quel grand mot pour dire que ce que l’on n’a pas sorti, on l’a retourné contre nous et tout est comme cela, on nous fait prendre des vessies pour des lanternes.

Retrouver son pouvoir, c’est se poser avant tout la question, pourquoi ceci m’arrive-t-il ? Pourquoi suis-je confronté à cette situation, qu’est-ce qui en moi a attiré cette situation ? Quel aspect de mon être vient me faire travailler cette situation ?

C’est toujours la faute à pas de chance !!

Sortons de l’état de victime qui consiste à mettre la responsabilité de ce qui va mal sur le dos des autres, si j’ai été cambriolé c’est la faute de la police, jamais  là où il faut, plus difficile de se dire qu’est-ce qui en moi a attiré ce cambriolage ?

Pourquoi je suis malade, c’est la faute du virus ! Oui c’est le virus qui m’infecte mais pourquoi il est venu vers moi ? Le hasard ?

Si ça va mal dans le monde, c’est la faute des gouvernements et s’il y’a tout ce mal c’est la faute de untel ou de untel, plus difficile de se dire quelle partie en moi n’est pas en paix, ce qui se passe à l’extérieur est ce qui ce qui se passe à l’intérieur.

Nous passons notre vie à nous victimiser pour une chose ou une autre et quand on est victime, on a perdu son pouvoir, beaucoup vont vouloir rester victimes, ça leur permet d’éviter la responsabilité et donc de continuer à se faire prendre en charge.

La signification des choses qui nous arrivent nous apparaît souvent plus clairement après que pendant les événements, on réalise les bénéfices d’un accident après ou on ne le réalise pas et de ce fait on reste toujours victimes de cet accident donc dans la peur de revivre ce que l’on a vécu et pour la maladie, c’est la même chose.

Combien de fois des patients me disent que le début de leur problème a débuté depuis cette chute ou cet accident, ils ne voient que les circonstances extérieures, je leur demande quelles étaient leurs préoccupations à ce moment-là, pour certains tout s’éclaire, pour les autres, ils me confirment oui mais mes problèmes ont démarré avec cet accident, j’ai mal parce que j’ai cogné à cet endroit, ils ont vu 3 ou 4 fois un ostéopathe mais continuent à avoir le problème, on supprime la mémoire émotionnelle dans les tissus ou les refoulements vécus par la situation stressante avant le traumatisme et le problème disparaît et là je leur confirme que le problème n’était pas dû qu’à la chute ou à l’accident mais que le nid de cet accident était dû à un facteur caché .

Changeons notre regard!

Nous avons l’habitude de toujours considérer les événements sur le plan des apparences ou la position est celle d’une victime, victime de son environnement, amis, ennemis, famille, virus, microbe, cambrioleur et là on est fixé sur ce qui se passe à l’extérieur de nous et il est quasi impossible d’avoir son pouvoir quand on est victime, combien de fois entendons-nous ou avons-nous dit : mais qu’ai-je fait au bon dieu pour mériter cela ?

Ce système de croyance nous empêche d’atteindre la santé et le bonheur.

Sur un plan plus profond, il faut toujours pour qu’une situation se produise, un déclencheur qui est la cause apparente de notre malheur et un programme inconscient : qu’est-ce qui en moi a attiré ce que je vis actuellement et que m’apporte cette chose, sur quoi elle veut me faire travailler, que veut me dire cette situation?

 

Passionnée d'enseignement et d'apprentissage, notre équipe enseignante s'engage à créer un environnement scolaire à la fois stimulant, intéressant et suivi.

Nos enseignements sont adaptés au monde d'aujourd'hui et nous préparons nos étudiants, afin qu'ils trouvent leur place, dans la société actuelle. Nos activités parascolaires permettent aux étudiants de découvrir ou de partager des intérêts personnels et de mettre ces découvertes directement en pratique.

N'hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de vous répondre !