L'énergie vitale

 

 

Qu’est-ce que l’énergie vitale ?

C’est ce que les physiciens et scientifiques aurait du étudier dès le départ : C’est l’énergie qui distingue le vivant du non vivant. C’est le courant qui anime la vie. L’énergie vitale est reconnue, appréciée et utilisée par de nombreuses grandes civilisations à travers le monde et cela depuis des millénaires. Les yogis indiens l’appellent « Prana » et l’utilisent pour atteindre des états de consciences supérieures et rejoindre « l’unité ».

Le Docteur Jean Paul Guyonnaud, médecin, écrivain, affirme dans l’un de ces livres : « Qu’il existe une énergie de Vie ».

Ce qui permet la guérison, c’est l’énergie de Vie. Cette mystérieuse énergie s’appelle : Ka chez les égyptiens, Lumière ou Esprit Saint chez les chrétiens ; Baraka chez les soufis, Chi chez les chinois, Jesod chez les cabalistes, Pneuma chez les gaulois, Ki chez les japonais, Mana chez les hawaïens, Wakan chez les sioux, Mgbe chez les pygmées, Bio plasma chez les russes, Force Guérisseuse de la Nature chez Hippocrate, Orgone chez W.Reich… »

Tel un poisson dans l’eau, les cultures occidentales modernes nient l’existence de la force vitale. Ce qui revient à nier l’existence d’une chaine de télévision sous prétexte que l’on ne la reçoit pas, ou l’existence de l’amour parce que vous ne pouvez calculer ni sa longueur ni son poids.

Le plus drôle c’est que tout le monde sent l’énergie vitale en soi à tout moment de la journée et en fait l’expérience mais nous y sommes tellement habitués que nous ne la remarquons même plus.

Parfois les choses les plus évidentes sont celles que nous voyons le moins.

L’énergie vitale est dans ce cas.

Il existe peut-être une compréhension intuitive de l’énergie vitale et du prana dans notre langage.

Lorsque quelqu’un décède et que sa vitalité, sa force vitale quittent son corps, on dit qu’il « expire ».

De même, quand une personne est envahie par un merveilleux flux créatif, elle est « inspirée ». « Inspirer » et « expirer » sont les mots employés pour décrire la respiration, et il se trouve que la respiration est la source fondamentale du prana, qui dans la philosophie indienne (5000ans av JC) désigne la force vitale, proéminente à toutes formes de vie sur terre.

En résumé, l’Energie Vitale est le courant qui anime la vie et opère avec un niveau d‘intelligence qui dépasse l’imagination. L’Energie Vitale emplit toutes choses vivantes.

La réalité de la force de vie a été démontrée dans des milliers d’études. La guérison à distance et la prière en laboratoire ont produit des effets concrets et explicites sur des bactéries, des levures et autres organismes unicellulaires, de même que sur l’ADN, les enzymes et les produits chimiques.

D’abondantes recherches ont été menées sur les plantes, les animaux et bien sur les êtres humains.

Du matériel médical destinés à mesurer le champ d’énergie d’un être humain a été développé par es scientifiques dès les années 70, notamment en Russie et aux Etats-Unis.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a choisis le terme « biofield » en anglais (en français « biochamp ») pour désigner ce champ d’énergie.

Comme le dit le sociologue Marcel Truzzi : « En science, les idées non conventionnelles sont rarement accueillies favorablement par ceux à qui la conformité est bénéfique ».

Si ces recherches ne figurent pas dans les ouvrages de base ni dans les enseignements universitaires en France, c’est plutôt la conséquence de la politique menée par la Science et non celle de la validité des résultats scientifiques actuels.

S’initier au clair ressenti c’est devenir de plus en plus conscient de l’existence de cette énergie vitale